logos am carsat sud est

Solutions Prévention le Mag - STRESS

La parole était aux entreprises régionales au colloque Qualité de Vie au Travail. Retours d'expérience sur les liens entre QVT et Santé dans deux secteurs : le service à la personne avec l'ADMR 06 et le secteur sanitaire avec l'Hôpital européen de Marseille.

27 octobre 2017
Publié dans Reportage

Parler des RPS nécessite de se mettre d'accord sur un langage commun. De quoi parle-t-on exactement ?

Ce risque est souvent décrit par les effets qu’il produit tels que le stress, la violence, ou par des conséquences sur la santé : dépression, troubles cardio vasculaire …. Or mettre en place une démarche de prévention implique de repérer et d’analyser ce qui, dans les situations de travail, est susceptible d’exposer les salariés aux RPS.

Afin d’y voir plus clair, vous pouvez vous référer à ces deux définitions :

  • celle du ministère du travail reprend les différentes formes de RPS en le présentant comme un risque professionnel :
    « Les risques psychosociaux recouvrent des risques professionnels qui portent atteinte à l’intégrité physique et à la santé mentale des salariés : stress, harcèlement, épuisement professionnel, violence au travail… Ils peuvent entraîner des pathologies telles que : des dépressions, des maladies psychosomatiques, des problèmes de sommeil mais aussi générer des troubles musculosquelettiques, des maladies cardio-vasculaires voire entraîner des accidents du travail ».
  • celle du collège d’experts de M. Gollac décrit à la fois les causes et les conséquences des RPS et souligne l’interaction entre les conditions de travail et le psychisme de l’individu:
    « Les RPS sont définis comme des risques pour la santé mentale, physique et sociale, engendrés par les conditions d’emploi et les facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental. Gollac».
11 juillet 2017
Publié dans Actualités

Fil d'Actu

Prévention du risque routier dans la livraison alimentaire en 2 roues

Découvrez 5 fiches-mémo proposées par la Carsat Sud-Est.

COVID-19 et entreprises - Bénéficiez d'une aide financière

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au…

Abonnez-vous à la lettre d’informations 3 Minutes – Ameli.fr

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

s'abonner

Le Saviez-vous

Votre salarié a un arrêt au-delà de 6 mois ? Les démarches à suivre…

En cas d'arrêt de travail, l'employeur doit transmettre une attestation de salaire à la CPAM du salarié via le signalement d'arrêt DSN ou l'attestation de salaire dématérialisée sur Net Entreprise.

Les clés pour un signalement en DSN réussi !

1. Je vérifie la fiabilité du numéro de sécurité sociale de mon salarié dans le bilan d’identification des salariés. Dans votre tableau de bord, vous trouverez une rubrique intitulée « contrôle de l’identité des salariés » puis « accédez au bilan de traitement ». Pour plus d'informations.

Attestation de salaire AT-MP : taux forfaitaire de cotisations

Pour les arrêts de travail AT-MP débutant à compter du 2 janvier 2015, le taux forfaitaire de cotisations à appliquer dans la colonne « part salariale à déduire du montant brut » est de 21% - Décret n° 2014-953.

Le kiosque

Référence DT 140

Référence ED 6393

Référence fiche_pratique_covid_19_maitres_doeuvre

Référence fiche_pratique_covid_19_coordonnateurs_de_securite_et_de_protection_de_la_sante

Référence Complément à la note technique sur les masques

Référence fiche_maitres_douvrage_exploitants_covid19