logos am carsat sud est

Solutions Prévention le Mag - CMR

Entre 2014 et 2017, la Carsat Sud-Est a accompagné 18 entreprises régionales sur le risque chimique lié au styrène. Présentation de la démarche, bilan et principaux enseignements par Isabelle Lacassagne, contrôleur de sécurité.

24 juin 2019
Publié dans Dossier

Eric Pintat préside Carflex, qui fédère  70 entreprises de carrosserie en France, et il dirige la carrosserie Dubost-Pintat à Marseille. Très investi dans la prévention des risques professionnels, il nous fait partager son regard et son expérience.

22 mai 2019
Publié dans Interview

Dans les secteurs logistique et portuaire, l'ouverture et le dépotage des conteneurs exposent les salariés à des risques chimiques. La Carsat Sud-Est a mis en place un groupe de travail avec les professionnels du secteur. Un système de ventilation est à l'étude.

31 août 2018
Publié dans Bonnes pratiques

APPLIC'ACIER a conçu et réalisé une machine entièrement automatisée pour le  chromage dur et la découpe au plasma. Une première !

02 février 2018
Publié dans Bonnes pratiques

Basé à Grasse, PRODAROM est le syndicat national des fabricants de produits aromatiques. Entretien-découverte avec Philippe Massé, son président, Jean-François Goursot, directeur technique, et Alain Ferro, directeur ASFO Grasse.

02 février 2018
Publié dans Interview

Fumées de soudage : De quoi s’agit-il ?

Le soudage de métaux permet d’assembler deux éléments métalliques de même nature en portant leurs bords à la température de fusion grâce à une source d’énergie.

Il existe près de 140 procédés différents de soudage, le plus répandu consiste à utiliser un arc électrique comme source d’énergie : on parle alors de soudage à l’arc électrique.

Tous les procédés de soudage émettent des fumées potentiellement nocives qui peuvent être inhalées par les soudeurs et les personnes travaillant à proximité.

02 février 2018
Publié dans Le saviez-vous ?

Depuis le 1er juin 2015, les règles de classification et d'étiquetage des produits chimiques ont été modifiées. L'ensemble des produits chimiques sont concernés par ces modifications et l’évaluation du risque chimique (Document Unique) doit s'adapter à ces changements. Les produits chimiques sont présents dans tous les secteurs d’activité et les risques liés à leur utilisation sont réels et nécessitent une évaluation afin de mettre en œuvre les actions pour les prévenir.

27 octobre 2017
Publié dans Le saviez-vous ?

Assurance maladie LOGO Un décret du 7 mai 2017 intègre deux nouveaux cancers dans les tableaux des maladies professionnelles : un cancer primitif du foie et une leucémie provoqués par l'exposition à des substances chimiques.


Le cancer du foie lié au chlorure de vinyle monomère

Le carcinome hépatocellulaire est un cancer primitif du foie. Il peut être provoqué par l'exposition au chlorure de vinyle monomère (CVM), un agent chimique utilisé notamment comme gaz propulseur dans les bombes aérosols. Les salariés qui conditionnent et utilisent ces bombes sont particulièrement exposés au risque ainsi que ceux travaillant dans des ateliers de polymérisation.

  • Pour une prise en charge automatique en maladie professionnelle : la maladie doit survenir dans un délai de 30 ans après la fin de l'exposition au CVM, sous réserve d'une durée d'exposition d'au moins six mois.

Le cancer du sang et de la moelle lié au 1.3 butadiène

La leucémie myéloïde chronique est une maladie maligne du sang et de la moelle provoquée par l'exposition au 1.3 butadiène, un gaz produit lors de la fabrication de caoutchoucs, de résines, d'émulsions de latex et du néoprène. Il est également contenu dans le butane et les gaz de pétrole liquéfiés (GPL).

  • Pour une prise en charge automatique en maladie professionnelle : la maladie doit survenir dans un délai de 20 ans après la fin de l'exposition au 1.3 butadiène. Aucune durée minimale d'exposition n'est exigée.

Les obligations des employeurs

Tout employeur utilisant des procédés de travail susceptibles d'engendrer des maladies professionnelles doit se déclarer auprès de sa caisse régionale d'Assurance Maladie - Risques professionnels (CARSAT ou CGSS) ainsi qu'à l'Inspection du travail. Pour cela, il doit se référer aux tableaux des maladies professionnelles qui précisent les travaux concernés, les pathologies et les durées d’exposition.

Cette déclaration permet aux ingénieurs et contrôleurs des caisses d'accompagner les entreprises dans leur actions de prévention et, ainsi, de diminuer les probabilités de survenance de maladies professionnelles.

06 juillet 2017
Publié dans Actualités
Page 1 sur 4

Fil d'Actu

COVID-19 et entreprises - Bénéficiez d'une aide financière

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au…

COVID-19 et entreprises - Restez en contact avec le service Tarification de la Carsat Sud-Est

En raison de l'état d'urgence sanitaire, les services de la Carsat sont actuellement fermés.

Abonnez-vous à la lettre d’informations 3 Minutes – Ameli.fr

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

s'abonner

Le Saviez-vous

Vos démarches au cœur des préoccupations de l’Assurance Maladie - les modalités de subrogation de salaire

En cas d'arrêt de travail de votre salarié et de maintien de son salaire par l'entreprise, la subrogation vous permet de percevoir directement les indemnités journalières qui sont dues par l'Assurance Maladie.

REUSSIR SA DECLARATION D’ACCIDENT DU TRAVAIL

1. Déclarer l’accident du travail de votre salarié dans les 48 H à la CPAM en remplissant la déclaration d’accident du travail via le site Net Entreprises. En cas de non-respect du délai de transmission, une sanction financière sera appliquée (Article L471-1 du CSS).

COVID 19 : L’Assurance Maladie vous accompagne - Ce qui change au 1er mai 2020

Depuis le début du confinement, des mesures protectrices ont été mises en place pour les salariés. Suite à la dernière  mesure du gouvernement une nouvelle procédure s’instaure à partir du 1er mai 2020 pour la prise en charge des personnes concernées après le 30 avril 2020 par les arrêts dérogatoires:

Le kiosque

Référence DT 140

Référence ED 6393

Référence fiche_pratique_covid_19_maitres_doeuvre

Référence fiche_pratique_covid_19_coordonnateurs_de_securite_et_de_protection_de_la_sante

Référence Complément à la note technique sur les masques

Référence fiche_maitres_douvrage_exploitants_covid19