logos

PRODAROM, un syndicat proactif

  • 02 février 2018
PRODAROM, un syndicat proactif copyright : Stéphanie Coste - Carsat Sud Est

Basé à Grasse, PRODAROM est le syndicat national des fabricants de produits aromatiques. Entretien-découverte avec Philippe Massé, son président, Jean-François Goursot, directeur technique, et Alain Ferro, directeur ASFO Grasse.

Quel est le périmètre de votre syndicat ?

P.MASSE_ Philippe Massé (en photo) : PRODAROM représente environ 80 % de l’activité française du secteur des matières premières et compositions de parfumerie. Parmi nos membres actifs et partenaires, nombreux produisent aussi des arômes alimentaires. C'est pourquoi nous sommes très proches du SNIAA (Syndicat national des ingrédients aromatiques alimentaires). PRODAROM est membre de l'IFRA*, l'association internationale de la parfumerie. J'ai été élu chairman du comité régional IFRA Europe, qui inclut toutes les associations européennes. PRODAROM compte aussi des membres associés : négociants, producteurs d’ingrédients pour la parfumerie et également des sociétés clientes (Chanel, Hermès, L'Oréal, Yves Rocher, l'Occitane...).

Quelles sont vos missions ?

_ Philippe Massé : Accompagner nos adhérents dans la bonne gestion et la mise en conformité de leurs produits ; favoriser un espace de dialogue au sein de la filière ; assurer la diffusion et la mise en application des mesures d'autodiscipline de l'IFRA auprès de tous nos membres ; protéger et mettre en valeur notre industrie  auprès des médias, des autorités locales, nationales et internationales.

Quelles ont été les principales étapes de votre collaboration avec la Carsat Sud-Est ?

_ Philippe Massé : PRODAROM-SNIAA a réuni tous les responsables HSE des entreprises parfumerie et arômes autour de thématiques structurantes : la ventilation en 2004 ; la réglementation SGH* en 2009 ; le Laboratoire interrégional de chimie (LIRC) de la Carsat Sud-Est a présenté le règlement européen REACH* ; Patrick Ortega, contrôleur de sécurité, a fait une synthèse de l’utilisation et de la substitution des produits CMR* dans la filière du bassin grassois. En 2013, la Carsat a fait une présentation sur les TMS (troubles musculo-squelettiques).

JF.GOURSOT_ Jean-François Goursot (en photo) : Nous avons travaillé avec la Carsat Sud-Est sur la Convention Nationale d'Objectifs (CNO) de 2008 signée avec la CNAMTS sur un programme d'actions de prévention spécifiques aux activités de la chimie. À l'époque, nous avions ajouté nos codes risques métier pour couvrir notre branche. Cela a permis aux entreprises de moins de 200 salariés de bénéficier d'aides financières des Carsat lors des signatures des contrats de prévention entreprise. Les PME en ont besoin pour mieux s'équiper.

_ Philippe Massé : Par ailleurs, je suis très heureux de participer au Comité Technique Régional paritaire CTR 3 de la Carsat Sud-Est. Les sujets abordés sont très importants pour notre secteur.

Comment s’exerce cette politique de prévention auprès de vos adhérents ?

_ Philippe Massé : La commission HSE de PRODAROM-SNIAA se réunit au minimum 2 fois par an. Nous discutons de la prévention des risques, la mise en place de nouvelles réglementations, les projets entrepris avec la Carsat Sud-Est, sur l'automatisation des manutentions par exemple ou l'élaboration de fiches d'exposition aux produits. Dans son Code de Pratique, l'IFRA émet des standards de dosage et d'utilisation des matières premières qui deviennent souvent reconnus par la Commission européenne. Nous menons des actions complémentaires sur les ingrédients naturels utilisés en parfumerie avec le laboratoire ERINI* à Grasse. PRODAROM est l'un de ses fondateurs. Nous voulons le valoriser à l'international, car il est très bien équipé.

_ Jean-François Goursot : Nous avons beaucoup travaillé sur la mutualisation des pratiques de ventilation dans nos laboratoires, avec le soutien de tous les experts HSE des entreprises et le concours de la DIRECCTE PACA et de la Carsat Sud-Est.

_ Philippe Massé : Toutes ces informations, y compris les informations réglementaires de l'IFRA et de Bruxelles, nous les faisons suivre à tous nos membres, actifs, partenaires et associés. Cependant, nous aimerions être plus proches du législateur national.

Quelles sont vos actions de formation en matière de prévention ?

A.FERRO_ Alain Ferro (en photo) : L'ASFO Grasse a été créée en 1972 par PRODAROM pour assurer la formation professionnelle de tous les acteurs de la branche, y compris les membres associés.  La prévention est au programme depuis sa création.

Sur 2 200 stagiaires en 2016, 70% ont reçu une formation en prévention et sécurité. Nous travaillons sur 3 axes : le processus SST (Sauveteur Secouriste du Travail), PRAP (Prévention des risques liés à l'activité physique) et Risque chimique, CMR et autres produits à risque.

Le public provient à 90% de l'industrie aromatique. Pour nous, c'est vraiment une priorité d'aller vers le zéro accident.

Avez-vous des projets communs avec la Carsat Sud-Est ?

_ Alain Ferro : Oui, dans le cadre de la loi de 2012 qui oblige les entreprises à désigner un référent en santé et sécurité du travail. La formation et la promotion seront assurées par l'ASFO, mais le référentiel de formation sera co-écrit avec la Carsat Sud-Est. Nos formateurs préventeurs spécialisés SST, PRAP et Risque chimique vont devoir suivre une formation qualifiante sur le risque incendie, les TMS, le risque d'écrasement, etc., pour devenir à leur tour formateur. Ensuite nous pourrons proposer cette formation à nos adhérents.

MINI-LEXIQUE

ASFO Grasse : Centre de formation aux métiers du parfum, des arômes et de la cosmétique

CMR : Cancérogène, Mutagène, Reprotoxique

Laboratoire ERINI : European Research Institute on Natural Ingredients

IFRA : International Fragrance association

Pôle de compétitivité PASS : Parfums Arômes Senteurs Saveurs

PRODAROM : Syndicat national des fabricants de produits aromatiques

REACH : enRegistrement, Evaluation et Autorisation des produits CHimiques. Réglementation européenne sur les utilisations des substances chimiques

RIFM : Research Institute for Fragrance Materials

SGH : Système général harmonisé de classification et d'étiquetage des produits chimiques

SNIAA : Syndicat national des ingrédients aromatiques alimentaires

PRODAROM, Grasse (06131)

67 sociétés adhérentes, plus de 6 000 salariés en France.

Chiffre d'affaires annuel consolidé des sociétés avec leur siège social en France : 2,6 milliards € en 2015.

En savoir plus :

Extraction d'huiles essentielles dans l'industrie des parfums. Fiche d'aide au repérage de produit cancérogène. INRS, 2015.

Agents chimiques CMR, dossier INRS 2015.

Communication de la Carsat Sud-Est dans le pays de Grasse :

Jean Niel : la qualité de vie au travail a trouvé son « palais ». Solutions Prévention le Mag, nov. 2016.

« Risque chimique CMR : la smartFlow règle le problème des pesées. » Argeville. Solutions Prévention le Mag, mai 2016.

« Une entreprise qui a du nez », Essences et Parfums.Travail & Sécurité, avril 2015.

« Le changement est permanent », Cosmétique en Provence. Travail & Sécurité, avril 2015.

« Ventilation. Des entreprises s’associent pour la santé des salariés », Azur Fragrance, Fragrance Ressources, Parfex. Travail & Sécurité, oct. 2012.

« Une nouvelle technologie pour substituer les CMR »,  Firmenich, Travail & Sécurité, nov. 2009.

252 fois
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Fil d'Actu

Déclaration Commune, lancement de la charte Qualité de Vie au Travail en Provence-Alpes-Côte d’Azur

La démarche Qualité de Vie au Travail (QVT) vise à développer la sécurité des parcours professionnels tout au long de…

Presanse Paca-Corse : brochures prévention et santé au travail

Les Services de Santé au Travail Interentreprises (SSTI) des régions Paca et Corse (Presanse) proposent aux entreprises et aux salariés…

Abonnez-vous à la lettre d'informations

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

Le Saviez-vous

Synergie : L’outil pédagogique au service de la sécurité en entreprise

L’Inrs a réalisé l’importance d’informer et de former les nouveaux arrivants (embauchés, apprentis,  stagiaires) à la santé sécurité au travail. Les risques sont importants et les chiffres parlent d’eux même (15% des accidents graves et mortels se produisent au cours des 3 premiers mois d’embauche).

TPE : Evaluer les risques avec les outils OiRA

C’est l’agence européenne pour la santé et sécurité au travail qui a déployé le projet OiRA  (Online interactive risk assessment) au niveau européen. L’objectif est de permettre aux petites entreprises d’évaluer en ligne leurs risques.

Précisions sur le Taux mixte

Dans un environnement en pleine mutation, l’Assurance Maladie Risques Professionnels a souhaité faire évoluer la Tarification AT-MP avec pour objectif de simplifier les règles et procédures et de favoriser les mesures de prévention des risques en entreprise.

Le kiosque

Référence ED 6297

Référence ED 6298

Référence ED 6275

Référence AK 773

Référence A 772

Référence ED 6194

0
Partages