logos am carsat sud est

Questions à Jean-Pierre Bonnafoux

  • 08 octobre 2013
Questions à Jean-Pierre Bonnafoux

Jean-Pierre Bonnafoux est délégué régional et administrateur de la Fédération Nationale des Syndicats de l’Assainissement et de la Maintenance Industrielle (FNSA). Il est par ailleurs Chef du département Assainissement de Bondil Assainissement Marseille et SPGS Aix en Provence,  deux sociétés du groupe des Eaux de Marseille.

Former nos salariés d’aujourd’hui et de demain

En partenariat avec la FNSA, l’association S3C (Système de Certification, Compétence et Conformité) vient de lancer une certification pour les salariés effectuant du pompage et du nettoyage haute pression en milieu industriel. Quel en est le but?

Les salariés de notre branche ne disposent pas, à l’heure actuelle, d’une formation de type bac pro. Un tel baccalauréat sera très bientôt proposé aux jeunes désireux d’entrer dans la filière de l’assainissement, notamment à Marseille. Mais pour les salariés déjà en place, la FNSA et le S3C ont souhaité développer une certification spécifique, qui garantisse une compétence et sanctionne un savoir-faire technique acquis sur le terrain.

Quel est le contenu pour cette certification ?

Nos métiers sont variés et complexes. Ils exposent à des risques nombreux et lourds de conséquences. Nous utilisons en effet des appareils hydro-cureurs sous des pressions pouvant atteindre 1000 bars.

Nos opérateurs sont aussi amenés à travailler dans des espaces confinés, susceptibles de contenir du dioxyde de soufre, de l’hydrogène sulfuré ou du monoxyde de carbone. Ils peuvent en outre être soumis à des efforts musculaires importants ou à des postures contraignantes.

La certification permet d’assurer une solide assise technique et préventive, mais aussi de développer les bonnes pratiques et de réduire les risques au travail. Pour le salarié, c’est l’opportunité de faire reconnaître son savoir-faire, et pour les entreprises qui embauchent, la garantie de recruter des personnels formés et compétents.

Comment se déroule la certification ?

C’est S3C, association indépendante composée d’adhérents de la FNSA et plus largement d’entreprises du milieu industriel, qui certifie la compétence du personnel des entreprises intervenantes et utilisatrices.

C’est une démarche pour la sécurité dans l’assainissement et la maintenance industrielle. Elle compte parmi ses membres fondateurs :  la FNSA, le SYFFA (Syndicat National des Fabricants et Fournisseurs de matériels d’Assainissement), le SIR (Strichting Industriel Reiniging), le MASE (Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises), TOTAL et EXXON MOBIL. Les candidats sont présentés par leur entreprise et évalués sur leurs connaissances théoriques et pratiques.

La FNSA est visiblement très active en matière de sécurité...

En effet, notre commission technique est régulièrement consultée par la CNAM-TS et l’INRS pour l’établissement des guides et des normes Afnor qui concernent nos métiers. Nous avons aussi élaboré un livret d’accueil-sécurité des opérateurs en assainissement, pour définir les règles de base, et aider les PME qui n’ont pas de structure de prévention.

Nous venons aussi d’éditer un mémo sur l’activité des mono-opérateurs, ainsi qu’un guide pour la manœuvre des camions près du lieu d’intervention. Nous avons participé aux travaux concernant les interventions en espaces confinés et à la révision de la norme AFNOR sur l’entretien des séparateurs hydrocarbures.

La FNSA est aussi à l’origine du label QUALITASS ?

Oui, c’est la seule qualification professionnelle qui atteste la qualité de service et la sécurité au travail des entreprises d’assainissement : une des nombreuses actions que la FNSA conduit pour responsabiliser les chefs d’entreprise face aux risques, leur montrer quel peut être le coût d’un accident, et promouvoir sans relâche la prévention.

L’association S3C propose la certification à la fois de la conformité du matériel et de l’outillage, des modes opératoires et de la compétence de leurs utilisateurs dans les domaines du nettoyage haute pression, du pompage et de la maintenance en milieu industriel. Quatre niveaux : opérateur, chef de bord, technicien expert, coordinateur. Les premières sessions, lancées en 2011, ont déjà reçu plus de 200 candidats. Dans le sud-est, les examens se déroulent à Lançon de Provence et Laudun.

Pour en savoir plus sur la Certification des salariés de l’assainissement, contactez Stuart HARWOOD, Président du S3C : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Pour les actions de prévention de la FNSA: Daniel BERTHE, Président de la Commission technique et Sécurité, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

1981 fois Dernière modification le 04 février 2016
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Fil d'Actu

COVID-19 et entreprises - Bénéficiez d'une aide financière

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au…

COVID-19 et entreprises - Restez en contact avec le service Tarification de la Carsat Sud-Est

En raison de l'état d'urgence sanitaire, les services de la Carsat sont actuellement fermés.

Abonnez-vous à la lettre d’informations 3 Minutes – Ameli.fr

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

s'abonner

Le Saviez-vous

Votre salarié a un arrêt au-delà de 6 mois ? Les démarches à suivre…

En cas d'arrêt de travail, l'employeur doit transmettre une attestation de salaire à la CPAM du salarié via le signalement d'arrêt DSN ou l'attestation de salaire dématérialisée sur Net Entreprise.

Les clés pour un signalement en DSN réussi !

1. Je vérifie la fiabilité du numéro de sécurité sociale de mon salarié dans le bilan d’identification des salariés. Dans votre tableau de bord, vous trouverez une rubrique intitulée « contrôle de l’identité des salariés » puis « accédez au bilan de traitement ». Pour plus d'informations.

Attestation de salaire AT-MP : taux forfaitaire de cotisations

Pour les arrêts de travail AT-MP débutant à compter du 2 janvier 2015, le taux forfaitaire de cotisations à appliquer dans la colonne « part salariale à déduire du montant brut » est de 21% - Décret n° 2014-953.

Le kiosque

Référence DT 140

Référence ED 6393

Référence fiche_pratique_covid_19_maitres_doeuvre

Référence fiche_pratique_covid_19_coordonnateurs_de_securite_et_de_protection_de_la_sante

Référence Complément à la note technique sur les masques

Référence fiche_maitres_douvrage_exploitants_covid19

0
Partages