logos am carsat sud est

Santé au travail en PACA Corse : la sinistralité en hausse en 2019

  • 27 janvier 2021
Santé au travail en PACA Corse : la sinistralité en hausse en 2019 copyright : Fabrice Dimier pour l'INRS

La Carsat Sud-Est publie ses statistiques Risques professionnels 2019 en PACA Corse. Ces données AT-MP du régime général révèlent une hausse globale des accidents du travail, des maladies professionnelles et des accidents du trajet, avec des disparités importantes entre départements et secteurs d'activité. Le BTP reste prioritaire. En Corse, les indicateurs inquiètent.

Un tissu économique régional dynamique

Les régions PACA et Corse comptent près de 1,5 million de salariés au régime général et 231 000 sections d’établissements répartis dans 8 départements. Les Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes et le Var concentrent 76 % de l'activité.

  • 92 % des très petites entreprises constituent 50 % de l’emploi (8 salariés sur 10 dans le tertiaire).
  • La tendance à la désindustrialisation se confirme (elle emploie moins de 10 % des actifs dans 2 régions).
  • La baisse de l'intérim (-3 %) et le ralentissement des chantiers du BTP (-7,4 %) sont contrebalancés par l'augmentation de la création d'entreprise en PACA et Corse (+15 %).

. Le PIB PACA de 155 milliards € (30 900 € par habitant) représente 7 % de la richesse nationale.

Chiffres clés 2019

. 55 618 accidents du travail, 10 648 accidents du trajet et 2 564 maladies professionnelles.

. Coût total des sinistres : 698 millions € (61 % pour les AT, 14 % pour les TJ, 25 % pour les MP).

. 6 millions de jours perdus pour incapacité temporaire : 78 % pour les AT, 16 % pour les TJ, 6 % pour les MP).

. Les incapacités permanentes sont en baisse pour l'ensemble des sinistres (AT, TJ, MP).

Augmentation globale de la sinistralité par rapport à 2018

+ 0,6 % du nombre d’accidents du travail avec arrêt

+ 5,8 % du nombre d’accidents du trajet avec arrêt

+ 2 % du nombre de maladies professionnelles

Le tout avec une très légère hausse de l’effectif salarié toutes activités confondues (+ 0,02%).

La durée moyenne des arrêts de travail est en hausse

  • 83 jours pour les accidents du travail, revenant ainsi au niveau de 2015 (+ 5 jours par rapport à 2018)
  • 87 jours pour les accidents du trajet, confirmant la gravité des sinistres liés au risque trajet (+ 3 jours par rapport à 2018)

Accidents du Travail avec arrêt : 52% sont causés par les manutentions manuelles

3minutes janv21 stats intra picto at 320Loin derrière, les indicateurs identifient les chutes de plain pied (16 % des AT), les chutes de hauteur (12 %), l'outillage à main (6 %), le risque routier (4 %) ou les manutentions mécaniques (3 %).

. Les incapacités permanentes sont en baisse depuis 6 ans : - 2,3 % par rapport à 2018.

. Baisse de - 2 % de l'Indice de fréquence (IF) régional moyen : 37 accidents pour 1 000 salariés.

Secteurs d'activité les plus touchés :

  • Activités de service II (santé, nettoyage, travail temporaire (IF=56 accidents du travail avec arrêt pour 1000 salariés.),
  • BTP (IF=50)
  • Transports, eau, gaz, électricité, livre et communication (IF=49,4)

2 secteurs les suivent de près :

  • Activités de services, commerces et industries (IF=44,8)
  • Bois, ameublement, papier-carton, textile, vêtement, cuirs et peaux, pierres et terres à feu (IF=42,2)

. Les inégalités de territoire demeurent.

  • Départements les plus touchés : Hautes-Alpes, Var et Vaucluse (indice de fréquence de 3 à 6 points au-dessus de l'indice régional moyen).
  • Départements les moins touchés : Alpes-Maritimes et Bouches-du-Rhône (indice de 5 et 1 points au-dessous de l'indice régional moyen).

. Point noir de l’année 2019, le nombre de décès a fortement augmenté (66), en particulier dans le transport et le BTP pour atteindre…

Maladies Professionnelles : les troubles musculo-squelettiques en hausse

La tendance à la hausse des MP réglées se confirme (+ 15 % entre 2016 et 2019).

3minutes janv21 stats intra highlight mpLes incapacités permanentes sont au plus bas depuis 6 ans (1 307 en 2019 contre 1 532 en 2015).

Les MP représentent 2,8 % des sinistres, mais pèsent ¼ du coût de la branche AT/MP en PACA Corse.

. 83 % des MP sont des TMS qui connaissent une hausse de + 2,5 % par rapport à 2018. Les affections périarticulaires provoquées par certains gestes et postures de travail (tableau MP 57) sont les plus nombreuses (1 927 MP, soit 90 % des TMS), avec prédominance du syndrome du canal carpien (45 %) par rapport à l'épaule (35 %) et au coude (19 %). Loin devant les affections du rachis lombaire (162) et les lésions chroniques du ménisque (34).

. Sur 31 décès dus à une MP, 84 % sont liés à l'amiante (qui représente 10 % des MP) ; à noter que 30 % des MP liées à l'amiante ne sont pas imputées à un seul employeur.

. 3 secteurs représentent à eux seuls 65 % des MP imputées à un employeur :

  • Services, commerces et industries de l'Alimentation : 26 % des MP.
  • Activités de service II (santé, nettoyage, travail temporaire...) : 24 % des MP.
  • BTP : 16 % des MP.

Accidents du Trajet : une grande hétérogénéité selon les secteurs d’activité et les départements

Malgré une hausse continue des accidents du trajet depuis 6 ans (9 164 TJ en 2014 et 10 648 en 2019 soit +16 %), on enregistre une baisse significative des décès (19 en 2019 contre 44 en 2018) et la poursuite de la baisse des incapacités permanentes depuis 6 ans (870 en 2019 contre plus de 1 000 en 2014.)

. La durée moyenne d’une Incapacité temporaire Trajet augmente en 2019 alors qu'elle était stable depuis 3 ans : 87 jours en 2019 contre 84 depuis 2016.

. Hausse de + 3 % de l’indice de fréquence régional moyen : 7 accidents du travail avec arrêt pour 1 000 salariés. C'est 2 points de plus par rapport à l'indice de fréquence national.

Secteurs d'activité les plus touchés :

  • Activités de service II (santé, nettoyage, travail temporaire...) : IF=10,7
  • Services, commerces et industries de l'Alimentation : IF=8,9

Départements les plus touchés : Bouches-du-Rhône (IF=7,9) et Alpes-Maritimes (IF=7,2).

Les 6 autres départements sont au-dessous de l’indice moyen régional.

Les secteurs prioritaires en matière de prévention sont identiques à 2018

4 secteurs présentent des indicateurs élevés pour l’ensemble des types de sinistres (AT, TJ, MP) :

  • Activités de service II (Santé, nettoyage, travail temporaire...),
  • Services, Commerces et Industries de l’alimentation,
  • Transports, eau, gaz, électricité, livre et communication,
  • Le BTP.

D'autres secteurs présentent des atypies, par exemple la Métallurgie qui représentent 10 % des MP pour 6,6 % des salariés de Paca Corse.

Parmi les métiers les plus touchés : travail temporaire, activités hospitalières, EHPAD, aide à domicile, travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment, grande distribution, nettoyage, restauration (traditionnelle ou rapide), transport, hôtellerie, administration publique.

Le travail de prévention

La Carsat Sud-Est dispose d’un éventail d’actions pour aider les employeurs à prévenir les risques et protéger les salariés : informations, conseils, formations, interventions des préventeurs en entreprise, incitations financières, contrôles, … Elle développe ses actions sur les régions PACA et Corse avec un important réseau de partenaires : Services de Santé au Travail, DIRECCTE, ANACT, organismes de prévention, fédérations professionnelles, etc.

En 2019, les préventeurs de la Carsat Sud-Est sont intervenus dans plus de 5 190 établissements et 281 chantiers.

Interview : Jean-François ADAM, Ingénieur Conseil Régional Carsat Sud-Est

3minutes janv21 stats videoRetrouvez la rétrospective 2019-2020 de la Sous-Direction des Risques Professionnels de la Carsat Sud-Est présentée par Jean-François ADAM, ingénieur Conseil Régional.

 

Zoom sur le BTP : un secteur qui reste prioritaire

Le BTP en PACA et Corse représente 15 % des sections d’établissements et 9,5 % des effectifs salariés. Composé en majorité de TPE (90 % ont moins de 10 salariés), ce secteur est très présent dans les Bouches-du-Rhône (38 % des salariés du BTP), Alpes-Maritimes (19 %) et Var (17 %).

Le BTP représente 16 % des coûts globaux régionaux des sinistres toutes activités confondues pour 9 % des salariés.

Par rapport à 2018, le BTP se caractérise en 2019 par :

  • une augmentation de + 2,4 % du nombre d’établissements (2ème augmentation depuis 5 ans),
  • une diminution de - 2 % des accidents du travail avec arrêt et de - 14 % des maladies professionnelles,
  • une augmentation de la durée moyenne d’un accident du travail (94 jours en 2019 contre 87 jours en 2018),
  • une augmentation des accidents du trajet, alors que celui-ci était en baisse depuis 2015.

Chiffres clés 2019

. 810 362 jours perdus dans le BTP : 83 % pour les AT, 11 % pour les MP, 7 % pour les TJ, soit 18 % des jours perdus toutes activités confondues en PACA Corse.

. Malgré les progrès enregistrés, l'Indice de Fréquence du BTP est parmi les plus élevés en PACA Corse : 50 accidents du travail avec arrêt pour 1 000 salariés.

. Coût total direct des sinistres BTP survenus en Paca et Corse : 113 millions €, en hausse de + 6,6 % par rapport à 2018.

3minutes janv21 stats intra picto at btp 320Plus de 7 000 Accidents du Travail avec arrêt dans le BTP : 51 % surviennent lors de manutentions manuelles.

. Loin devant les chutes de hauteur (16 %) et de plain-pied (13,5 %) ou l'outillage à main (11 %).

. 38 % des décès sont liés à des chutes de hauteur. Sur un total de 13 décès en 2019, 5 sont causés par une chute de hauteur, 4 sont liés aux manutentions (mécaniques ou manuelles) et 1 au risque routier.

  • La Corse du Sud et les Alpes-de-Haute-Provence affichent les Indices de fréquence les plus hauts, les Bouches-du-Rhône ont le plus bas.

412 Maladies Professionnelles réglées en 2019 dans le BTP, dont 73 % de TMS et 19 % liées à l'Amiante.

  • Prédominance des affections périarticulaires (233 : épaule, poignet coude) devant les affections du rachis lombaire (35) et lésions du ménisque (22),
  • Inhalation de poussières d'amiante : 54 affections professionnelles et 26 cancers broncho-pulmonaires,
  • 20 atteintes auditives.

539 accidents du trajet : amorce d'une hausse

. L'indice de fréquence est supérieur dans les Travaux publics (IF=4,2) par rapport au BTP (IF=3,8) ou au Bâtiment (IF=3,7). Il reste en-dessous de l'indice régional moyen toutes branches d'activités confondues (IF=7).

Le département des Bouches-du-Rhône reste le plus accidentogène avec indice de fréquence de 4,4 pour 237 accidents avec arrêt et un.

Zoom sur la Corse : les indicateurs inquiètent

La Corse compte un peu plus de 88 000 salariés et 18 200 sections d’établissements. 95 % des entreprise ont moins de 10 salariés. Son PIB est de 8,87 milliards €. 83 % des richesses proviennent du secteur tertiaire : services aux entreprises, immobilier, tourisme, restauration, services à la personne).

Augmentation globale de la sinistralité par rapport à 2018

+ 20 % des maladies professionnelles imputées à un employeur (très au-dessus de la hausse régionale),

+ 8,3 % des accidents du trajet (suivant la tendance régionale),

Hausse des incapacités permanentes consécutives aux sinistres AT (+10 %) ou MP (+22 %),

- 0,7 % d'accidents du travail avec arrêt (contrairement à la hausse en PACA).

Chiffres clés 2019

. 3 324 accidents du travail avec arrêt, 182 maladies professionnelles, 497 accidents du trajet.

. Coût total des sinistres : 50,3 millions € (69 % au titre des AT, 16 % au titre des MP, 15 % au titre des Trajets).

. 435 790 jours perdus pour Incapacité temporaire : 76 % pour les AT, 12 % pour les TJ et 12 % pour les MP.

Les secteurs les plus touchés

Si le BTP contribue à la santé économique du territoire, celui-ci reste une priorité en Corse : 24 % des Maladies professionnelles de Corse et le secteur avec l'Indice de Fréquence AT le plus élevé de Corse, en particulier pour les travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment (10 % des AT et 11 % des MP).

Les Activités de service II (santé, nettoyage, travail temporaire...) présentent simultanément des indicateurs au-dessus de la moyenne Corse (pour les MP, TJ et AT).

Nouveauté en 2019, le secteur d’activité Transports, eau, gaz, électricité, livre et communication est également dans cette situation.

Le secteur Services, commerces et industries de l’alimentation contribue aux MP à hauteur de 29 %, devant le BTP (24 %) et les Activités de service II (19 %).

Le secteur Commerces non alimentaires compte 72 accidents du trajet avec arrêt.

D'autres activités professionnelles justifient également une attention en prévention : grande distribution, logistique, hôtellerie-restauration, aide à domicile notamment.

La situation géographique s'est inversée par rapport à 2018 : le département de Haute-Corse affiche un Indice de Fréquence global de 36,5 plus favorable que celui de Corse du Sud, à 38,9.

3minutes janv21 stats intra picto at corse 320Les causes des sinistres sont sensiblement dans les mêmes proportions qu'au niveau régional :

  • Accidents du travail : prédominance des manutentions manuelles (52 %), loin devant les chutes de plain-pied (14 %) et de hauteur (14 %), l'outillage à main (6 %), le risque routier (4 %) ou les manutentions mécaniques (2 %).
  • Maladies professionnelles : prédominance des TMS (90 %) imputées à un employeur : les affections périarticulaires sont les plus nombreuses (142, principalement main, épaule et coude), devant les affections chroniques du rachis lombaire (21). 7 affections sont liés à l'amiante.
  • Accidents du trajet : l’indice de fréquence est plus favorable en Corse (IF=5,6) qu’au niveau régional (IF=7,0) pour la 6ème année consécutive. La durée moyenne d'une incapacité temporaire baisse de 117 jours en 2018 à 107 jours en 2019, mais le nombre d'incapacités permanentes augmente : de 45 en 2018 à 70 en 2019.

En savoir plus :

3minutes janv21 stats miniature generales

3minutes janv21 stats miniature btp

3minutes janv21 stats miniature corse

Formations, accompagnements techniques, aides financières... l’offre de services de la Carsat Sud-Est sur le site : www.carsat-sudest.fr

Lexique :

AT : Accident du travail

IF : Indice de fréquence

MP : Maladie Professionnelle

TJ : Accident de trajet

605 fois Dernière modification le 27 janvier 2021
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Fil d'Actu

COVID-19 et entreprises - Bénéficiez d'une aide financière

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au…

COVID-19 et entreprises - Restez en contact avec le service Tarification de la Carsat Sud-Est

En raison de l'état d'urgence sanitaire, les services de la Carsat sont actuellement fermés.

Abonnez-vous à la lettre d’informations 3 Minutes – Ameli.fr

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

s'abonner

Le Saviez-vous

Les clés pour un signalement en DSN réussi !

1. Je vérifie la fiabilité du numéro de sécurité sociale de mon salarié dans le bilan d’identification des salariés. Dans votre tableau de bord, vous trouverez une rubrique intitulée « contrôle de l’identité des salariés » puis « accédez au bilan de traitement ». Pour plus d'informations.

Attestation de salaire AT-MP : taux forfaitaire de cotisations

Pour les arrêts de travail AT-MP débutant à compter du 2 janvier 2015, le taux forfaitaire de cotisations à appliquer dans la colonne « part salariale à déduire du montant brut » est de 21% - Décret n° 2014-953.

Gérer la déclaration du temps partiel thérapeutique de mon salarié ?

Vous êtes nombreux à vous interroger sur le remplissage de l’attestation de salaire pour le temps partiel thérapeutique de votre salarié.

Le kiosque

Référence DT 140

Référence ED 6393

Référence fiche_pratique_covid_19_maitres_doeuvre

Référence fiche_pratique_covid_19_coordonnateurs_de_securite_et_de_protection_de_la_sante

Référence Complément à la note technique sur les masques

Référence fiche_maitres_douvrage_exploitants_covid19

0
Partages