logos am carsat sud est

Bouygues Bâtiment Sud-Est : la prévention s'organise en continu

  • 26 octobre 2018
Le fournisseur ayant pré-équipé ses pièces d'élingues, le compagnon peut les élinguer depuis le sol sans avoir à monter sur le camion de livraison. Le risque de chute est supprimé. Le fournisseur ayant pré-équipé ses pièces d'élingues, le compagnon peut les élinguer depuis le sol sans avoir à monter sur le camion de livraison. Le risque de chute est supprimé. Copyright : Nicolas Brizé

Les points forts de l'organisation d'un chantier de Bouygues Bâtiment Sud-Est en cœur de ville, à Hyères. Exemplaire en termes de bonnes pratiques, le chantier de Costebelle (161 logements) doit répondre à des contraintes fortes.

Une seule route d'accès par la voie publique (montée Costebelle), proximité d'un passage à niveau, co-activité avec les riverains... « L'accessibilité difficile pour les livraisons et les capacités de stockage très réduites obligent en permanence à optimiser au maximum l'organisation de ce chantier », souligne Isabelle Compiègne, contrôleur de sécurité à la Carsat Sud-Est.

Un Plan d'Installation de Chantier évolutif

n43 bp photo 1Sur la photo, le conducteur de travaux de Bouygues Bâtiment Sud-Est, identifie les entrée/sorties des véhicules, les circulations principales, les zones de stockage et de livraison. « Ce PIC est mis à jour chaque semaine en fonction des évolutions. Il nous oblige à trouver des solutions techniques pour raisonner le stockage et les circulations. Les aides techniques, les aires de stockage, les circulations intérieures, tout est lié pour maintenir un haut niveau de santé et de sécurité. »

Une zone d'accès sécurisée

n43 bp photo 2Afin de maitriser les risques liés aux circulations piétonnes et véhicules, une zone spécifique de déchargement des camions a été mise en place. Elle est isolée physiquement (clôture et portail dédié) de la zone d’accès piétons vers la base vie.

n43 bp photo 3Devant la base vie, un 2nd portillon à badge permet de rentrer sur le chantier à proprement dit : « Accès interdit aux riverains. Chaque travailleur est identifié, il a reçu les consignes de sécurité et est en droit de travailler. »

Plusieurs mesures complémentaires ont été développées pour optimiser cette sécurisation des circulations :

  • Sur la voie publique, un homme-trafic organise la circulation pour l'arrivée des camions.
  • Le planning de livraison est anticipé sur 3 semaines, pour éviter la co-activité des transporteurs.
  • Les commandes d'achat aux fournisseurs intègrent le protocole de sécurité : plan d'accessibilité, consignes et règles de sécurité propres au chantier, charge à eux de les transmettre aux transporteurs.

L'élingage au sol. Faciliter les opérations Faciliter les opérations d’élingage

Des mesures pour sécuriser les opérations d’élingage lors des déchargements camions ont été mises en place notamment par l’installation d’un quai de déchargement dans la zone de livraison.

  • Pour les camions simples, le compagnon monte sur le quai pour élinguer les paniers empilés à sa hauteur.
  • Pour les camions à ferrailles et préfabriqués, le compagnon  utilise le quai de déchargement et deux potences. Equipé d'un harnais (avec enrouleur stop-chute), il monte sur le camion et élingue la ferraille, avant de valider la montée de la grue.

Toutefois comme l’explique la chargée de prévention présente sur le chantier, ce système ne garantit pas une sécurité maximale. Notre objectif est d'éviter aux compagnons de monter sur le camion.

n43 bp photo 4Par conséquent, dans un objectif continu d’amélioration de la sécurité une solution est en test actuellement pour que le compagnon puisse élinguer les pièces directement depuis le sol. En amont, les fournisseurs ont l'obligation d'équiper leurs matériaux de sangles et de pièces à élinguer.

Le résultat est très satisfaisant. « Le risque de chute de hauteur (le harnais n'est pas adapté à tous types de déchargement) sont supprimés. Les compagnons ont gagné en ergonomie, ils fournissent un minimum d'effort, et en plus, on gagne en productivité. »

PAROLE DU PROFESSIONNEL : « À l'avenir, nous voulons  équiper tous nos paniers d'élingues pour qu'ils descendent à hauteur d'homme. » Chargée de prévention, Bouygues Bâtiment Sud-Est

Les règles d'or de Bouygues Bâtiment Sud-Est

La chargée de prévention intervient sur le chantier chaque semaine en phase gros œuvre et tous les 15 jours en phase corps d'état pour veiller au respect des préconisations en matière de santé et de sécurité.

Visualisez les 3 chartes :

  • les 13 incontournables
  • les 10 règles d'or de l'ergonomie
  • les 10 incontournables sous-traitants

Aires de stockage et circulations intérieures

n43 bp photo 5À l'approche des vacances d'été, l'approvisionnement a été anticipé en juin : balcons, pré-murs, ferraillage. Ce surplus de matériels et de matériaux a été déposé dans tous les endroits disponibles sur le chantier.

  • Grue à tour (23 m.) + recette à matériaux : mise en place depuis juillet, cette recette permet à la grue de venir alimenter les étages en sécurité.
  • Les circulations sont balisées et dégagées. Aucun engin ne circule à l'intérieur du chantier. Il n'y a pas de stockage dans les allées de circulation.
  • L'accès est sécurisé en tout point de stockage : 80 cm de largeur dans les allées principales et un accès de 30 cm minimum est toujours réservé pour venir élinguer.

n43 bp photo 6Chaque dénivelé est signalé par un marquage fluo.

Travail en hauteur

  • La mise en œuvre anticipée de l'ascenseur sera opérationnelle à la fin novembre. Destiné au second œuvre, cet ascenseur permettra de transporter les palettes du carreleur, les portes palières en bois massif, les douches, la plomberie, etc.
  • Les plateformes individuelles roulantes et les nacelles élévatrices sont privilégiées.
  • n43 bp photo 7L'Escalib (en photo) en colimaçon métallique, muni de lisses garde-corps, s'adapte à toutes les hauteurs de façade.
  • Grue : une convention de prêt a été signée avec les corps d’état nécessitant son usage.
  • Échafaudage : à chaque 1er montage d'un échafaudage, Bouygues Bâtiment Sud-Est demande systématiquement un PV de réception par un organisme de contrôle agréé.
  • Protections collectives : les tubes et potelets des garde-corps sont en métal.

Manutentions horizontales

n43 bp photo 8« Les aides techniques, toujours à proximité du poste de travail et à hauteur d'homme, optimisent l'organisation du chantier, réduisent le stockage tout en évitant les postures contraignantes », rappelle Isabelle Compiègne.

  • Bacs destinés aux produits courts.
  • Chariots roulants.
  • Paniers compartimenté à sous-hausse roulante : « Tout le petit matériel est à portée de main », observe le le chef de chantier.
  • Chariots pour bancheurs.
  • Rack à mannequins en aluminium (poids : 28 kg) : « Des mannequins en bois pèsent deux à trois fois plus... »
  • Racks sapins pour stocker les barres de fer : « ils facilitent le tri par taille et la manipulation en hauteur. »

Sur ce diaporama, découvrez les aides techniques mis à disposition des compagnons.

n43 bp photo 9Un poste de découpe bois : composé d'une table à découper, d'un système d'aspiration à la source, d'un toit (contre les intempéries) et d'une benne pour jeter les chutes, ce poste est utilisé par les compagnons pour tout coffrage spécifique. « En cas de besoin de découpe sur un poste de travail, les établis et l'aspiration sont montés à la demande », précise le chef de chantier.

En savoir plus :

Recommandation R.476. Livraison de matériaux et éléments de construction sur les chantiers du bâtiment et des travaux publics. 2016.

Recommandation R.477 : Mécanisation du transport vertical des personnes et des charges sur les chantiers (construction, réhabilitation, entretien d'ouvrages). 2016.

ED 6178 Accessoires de levage : mémento de l'élingueur. INRS, 2014.

Risques liés aux chutes de hauteur. Dossier INRS.

ED 6186 Chantiers de construction : prévention des risques, logistique. INRS, 2014.

Consultez le site "Chutes de hauteur"

CDH BAN 470x200 2018 VP

1907 fois Dernière modification le 26 mars 2019
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Fil d'Actu

Atelier employeurs le 28 juin 2019

Au cours des derniers mois, vous nous avez adressé une attestation de salaire et/ou une déclaration accident de travail pour…

Lancement du programme prévention régional à destination des entreprises du secteur du garage

Renforcez la prévention dans votre entreprise, diminuez les risques et partageons les bonnes pratiques ! RDV le 13 juin à…

Abonnez-vous à la lettre d’informations 3 Minutes – Ameli.fr

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

s'abonner

Le Saviez-vous

Bon usage de l’arrêt de travail : un kit pour communiquer auprès des salariés

Dans la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur), en 2018, 1 638 784 arrêts de travail ont été prescrits à près de 442 400 assurés. Cela représente, pour cette même année, 24 340 932 jours d’arrêts indemnisés, pour un montant total de 869 562 964 euros d’indemnités journalières versées par la caisse…

ZOOM sur l’intégration du RSI !

Depuis 1ER janvier 2019 et tout au long de cette année de transition, les nouveaux travailleurs indépendants sont directement affiliés à l’Assurance Maladie et rattachés à la CPAM de leur lieu de résidence. Le travailleur indépendant n’a pas de démarche à faire.

La CPAM se rapproche des Entreprises et de ses salariés

La multiplication des services en ligne offerts par l’Assurance Maladie s’accroit et le virage numérique est au cœur des problématiques de société. Découvrez toutes nos offres de services pour employeurs et salariés !

Le kiosque

Référence DI 105

Référence ED 6317

Référence ED 6314

Référence ED 1472

Référence ED 4702

Référence ED 4267

0
Partages