logos

Transport routier : XPO Distribution s'équipe de transpalettes électriques

  • 03 octobre 2017
Embarqué dans le camion, ce transpalette électrique permet au conducteur de réduire les risques liés à la manutention manuelle de charges lourdes lors des livraisons. Embarqué dans le camion, ce transpalette électrique permet au conducteur de réduire les risques liés à la manutention manuelle de charges lourdes lors des livraisons. Copyright : Nicolas Brizé

C'est acté : XPO Distribution France, spécialisé dans la distribution de produits palettisés, va fournir un transpalette électrique à tous ses conducteurs distribution d'ici à 2019. L'agence de Gignac-la-Nerthe a été moteur. En janvier 2017, elle a équipé toute sa flotte distribution.

20 conducteurs distribution travaillent à l'agence de Gignac-la-Nerthe. Ils livrent en zone périurbaine dans 2 départements, le 13 et le 83. 30 tournées par jour pour environ 1000 palettes.

« En général, c'est le conducteur qui assure le déchargement chez le client », indique Philippe Artusse, directeur de l'agence. « Un camion livre en moyenne 12 clients par jour, et il faut compter 1 à 6 palettes par client. Une palette peut peser jusqu'à 1 tonne pour une cuve de 1000  litres ! »

Auparavant, les conducteurs utilisaient des transpalettes manuels. Une activité accidentogène : risques de chocs, de chute, de troubles musculo-squelettiques (TMS), de collision... À long terme, la manutention manuelle de charges lourdes déclenche des maladies professionnelles, d'autant plus que les conducteurs vieillissent.

Sécuriser le chargement/déchargement

n32 bp photo1Dans un premier temps, l'agence a testé des transpalettes manuels assistés. Mais l'expérience s'est avérée décevante. « Il fallait pomper, le système se bloquait... C'était trop contraignant, pas assez robuste. »

En accord avec les représentants du personnel et le CHSCT de l'agence, M. Artusse a décidé d'équiper toute sa flotte distribution de transpalettes électriques. La direction nationale a donné son feu vert.

En janvier 2017, son agence a fait l'acquisition de 22 transpalettes électriques pour un investissement total de 55 000 euros.

Une nouvelle génération de transpalettes électriques

n32 bp photo2Le choix s'est porté sur un modèle :

  • Maniable : moins de 200 kg, d'une capacité de 1500 kg, pas trop nerveux (vitesse 4 km/h). « C'est moins rapide et deux fois moins lourd que nos transpalettes électriques en usage sur les quais. »
  • Compact : « il occupe l'équivalent d'1/2 palette, une taille adaptée aux manoeuvres à l'intérieur du camion. »
  • Silencieux : le niveau sonore est inférieur à 70 Db.
  • Autonome : « Un conducteur peut l'utiliser 72 heures sans recharger la batterie. »

L'autonomie de la batterie

n32 bp photo3Les transpalettes sont rechargés la nuit tous les 2 jours. Sur la photo, on aperçoit la zone de charge qui a été aménagée dans l'entrepôt : 11 prises électriques en hauteur. Le plancher, le grillage et les guide-roues ont été fabriqués en interne.

« C'est l'innovation des batteries qui a permis la miniaturisation des transpalettes, observe Florent Pacrot, chef de parc. Ces batteries à gel ne nécessitent pas d'entretien. Le dégagement d'hydrogène est très faible, et surtout, il n'y a pas de risque d'écoulement, une obligation quand on transporte des denrées alimentaires. »

Des premiers effets très positifs

À la fin du chargement, le conducteur bloque son transpalette à l'arrière du véhicule et part en livraison. Chez le client, il fait monter et descendre son transpalette sur le hayon élévateur. « Tous nos camions sont équipés d'un large hayon. Muni d'un frein de parking électromagnétique, le transpalette est immobilisé. »

n32 bp photo4M. Artusse relève de nombreux points d'amélioration :

  • Réduction des risques liés à la manutention de charges lourdes : TMS, chocs, chutes, collision, écrasement.
  • «  La médecine du travail n'a prononcé aucune restriction médicale depuis le début de l'année. »
  • Chaque conducteur a son propre transpalette électrique, « ce qui le responsabilise et l'incite à maintenir son matériel en bon état. »
  • Moins rapide, il y a moins de casse aussi.
  • Image de marque : « Vis-à-vis des clients, on donne une belle image du groupe. C'est une plus-value par rapport à la concurrence qui ne dispose pas forcément de ce matériel. »
  • Climat social : « Cela renforce le sentiment d'appartenance à l'entreprise et contribue à l'amélioration du bien-être et de la qualité de vie au travail. »

Les conducteurs emportent leur transpalette manuel en secours.

900 conducteurs seront équipés d'ici à 2019

La démarche a fait boule de neige dans tout le réseau national de 25 agences. Dans le cadre du nouvel accord sur la prévention de la pénibilité, XPO Distribution France s'est engagé à fournir un transpalette électrique à la totalité de ses 900 conducteurs distribution d'ici à 2019.

Investissement : XPO Distribution, Agence Gignac-la-Nerthe (13180)

Secteur Transport, 75 salariés, chiffre d'affaires 11 Millions €

Coût unitaire transpalette électrique : environ 2 000 € HT

Coût total (pour 22 transpalettes électriques + local de charge) : 55 000 € HT

En savoir plus :

Fiche pratique de sécurité ED 36. Transpalettes électriques à conducteur accompagnant. INRS, 2005.

Fiche employeur n°1 : Réduire les accidents liés aux opérations de chargement / déchargement (ED 6224). INRS, 2015.

Consulter également la page INRS dédiée au Transport Routier de Marchandises.

303 fois Dernière modification le 03 octobre 2017
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Fil d'Actu

Flash comité RPS 83 : RPS dans les entreprises ou les établissements dont les agents et les cadres relèvent à la fois du secteur public et privé

Existe-t-il des particularités de traitement des RPS dans les entreprises ou les établissements dont les agents et les cadres relèvent…

Transport routier de marchandises et logistique : Une chaîne d’entreprises du fournisseur au client

L’INRS organise une journée technique nationale le 5 octobre à Paris sur la thématique : « Transport Routier de Marchandises…

Abonnez-vous à la lettre d'informations

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

Le Saviez-vous

Les transports routiers face aux conduites à risque

La consommation sur le lieu de travail de produits addictifs (alcool, drogue...) est interdite ou réglementée. Depuis quelques années, il a été constatée une forte augmentation d’alcool, de médicaments et de drogues en milieu professionnel.

Evolution de la tarification de l'Assurance maladie – risques professionnels : tour d’horizon

La période entre 2017 et 2022 va marquer une évolution dans la tarification des accidents du travail et des maladies professionnelles. Des démarches simplifiées devront améliorer la  prévention dans les entreprises.

Document harmonisé des organisations de livraison (DHOL)

Les opérations de livraison sur chantier exposent les livreurs, réceptionnaires et autres salariés à des risques d’accident très graves.

Le kiosque

Référence ED 6226

Référence ED 6225

Référence ED 6224

Référence ED 4447

Référence ED 4446

Référence ED 6287

0
Partages