logos am carsat sud est

BTP : COMET PACA monte sur la première marche du « podium »

  • 24 juillet 2015
Construction d’une maison individuelle à Saint-Martin-de-Crau, juin 2015 : tant que l’escalier  bois ou métal n’est pas posé, un plancher provisoire en bois sert de coffrage perdu et de protection contre les chutes de hauteur. Les ouvriers accèdent à l’étage par une échelle attachée à ce podium. La seconde trappe permet d’acheminer le matériel, y compris les plaques de placoplâtre. Construction d’une maison individuelle à Saint-Martin-de-Crau, juin 2015 : tant que l’escalier bois ou métal n’est pas posé, un plancher provisoire en bois sert de coffrage perdu et de protection contre les chutes de hauteur. Les ouvriers accèdent à l’étage par une échelle attachée à ce podium. La seconde trappe permet d’acheminer le matériel, y compris les plaques de placoplâtre. copyright : Nicolas Brizé

Lors de la construction d’une maison individuelle, la trémie d’escalier crée un risque de chute de hauteur pour les ouvriers qu’il convient de maîtriser. L'entreprise de construction COMET PACA et le maître d’ouvrage Bouygues Immobilier se sont accordés sur un dispositif de protection innovant : un podium provisoire. Une initiative qui s’inscrit dans le plan d’action prioritaire BTP de la Carsat Sud-Est.

LE RISQUE. En France, on enregistre 1 chute toutes les 5 minutes (plain pied ou hauteur). Dans le seul secteur du BTP, 29 accidents mortels étaient liés aux chutes de hauteur en 2012, 17 435 accidents (avec et sans dénivelés), soit 1,76 million de jours d'arrêt. Le défi est de taille, tant pour les salariés que pour les employeurs.

EN CAUSE : l’absence de protections collectives « efficaces », des travaux non sécurisés sur toiture, des plates-formes sans protection, des escabeaux ou échelles utilisés comme postes de travail, des échafaudages incomplets, des passerelles non conformes entre balcons, et enfin, des trémies d’escaliers non protégées. L’escalier en bois étant posé à la fin du chantier, le moyen d’accès à l’étage doit être sécurisé. Et sans une protection efficace de la trémie elle-même, les différents corps d’état qui interviennent à l’étage et sur le toit risquent de chuter dans le vide.

COMET installe ses podiums en PACA

comet photo 1« Le podium est une solution intéressante à tous points de vue. Chaque acteur peut jouer le jeu en l’adoptant chacun à son niveau, le MOA en amont du programme, ou le Coordonnateur Sécurité et Protection Santé (CSPS) peut le proposer et argumenter lors de la réunion de coordination, car le dispositif est efficace pour tous les intervenants sur le chantier. » Nelson Trezentos, directeur général de Méditerranée Construction (en photo sur le chantier Les Mazets, à Saint-Martin-de-Crau, juin 2015).

Depuis 2009, COMET PACA construit des maisons individuelles dans toute la région. Cette entreprise de maçonnerie appartient au groupe Soleazur, une holding composée de 5 autres entités : MEDITERRANEE CONSTRUCTION (logement collectif), NLV (négoce de matériaux), VPPN (carrelage), EGCM (tous corps d’état) et le bureau d’étude technique Soleazur.

Les programmes de construction peuvent couvrir jusqu’à 250 maisons individuelles, comme c’est le cas à Roquebrune (83). À Saint-Martin-de-Crau (13), 58 maisons sont en cours de construction. Pour prévenir les risques de chute dans la trémie d’escalier, COMET PACA a mis en place un dispositif de protection qui s’inspire du podium de sécurité pour cage d'ascenseur.

Il s’agit d’un plancher provisoire en bois, coulé dans le béton, qui sert de coffrage perdu à l’étage. Une échelle fixée au podium permet la circulation du personnel. Le plancher a deux trappes, l’une pour le personnel, l’autre pour l’approvisionnement du matériel.

« Ce dispositif protège efficacement des risques de chute de hauteur. Il est utilisé depuis plusieurs années par COMET en région parisienne, mais il n’a jamais été mis en place dans le Sud. » Nelson Trezentos, directeur général de Méditerranée Construction, en décline les points forts.

  • Tout a été pensé et organisé en amont du programme. « Les dimensions des trémies sont définies en réunion de synthèse avec le maître d’œuvre. Le podium est fabriqué sur mesure en usine. »
  • La pose est très facile. « Le podium est posé directement par une grue, il sert de coffrage. C’est instantané. Le plancher est ferraillé et coulé. Après séchage, l’échelle d’accès peut être attachée. »
  • Pérenne pendant toute la durée du chantier, il couvre tous les corps d’état. « Le podium est bien plus performant que des garde-corps par exemple. Le chef de chantier n’a plus à venir vérifier en permanence qu’ils n’ont pas été retirés. Et les ouvriers n’ont plus à les repositionner sans cesse. » Gain en productivité, diminution du stress du vide… « On travaille plus vite et mieux. Le plaquiste peut poser son placo en travaillant sans inquiétude au bord d’une trémie bouchée ; l’électricien peut installer son câblage sur le toit sans risquer de tomber de deux étages… » Au départ du gros-œuvre, l’installation est toujours en place.
  • La dépose est sans danger. « Le podium est enlevé à la fin du chantier, lorsque le placo est achevé pour poser  l’escalier. Le moule du coffrage est conique, ce qui permet de l’enlever sans difficulté et sans danger. »

comet photo 2Pour l’instant, « ce podium n’est utilisable qu’une seule fois. C’est pourquoi nous avons optimisé son rapport qualité / prix », précise Nelson Trezentos. « Actuellement, nous étudions une solution de réemploi. Un moule métallique démontable, et pourquoi pas modulable en fonction de la taille de la trémie. Pour être viable économiquement, il faudrait le réutiliser sur une quinzaine de maisons. »

L’aspect financier n’est pas neutre. « Nos chargés d’affaires intègrent des mesures de prévention pour répondre aux appels d’offres. Les options que nous proposons ne sont pas toujours retenues par les MOA. »

À Saint-Martin-de-Crau, le maître d’ouvrage (MOA) Bouygues Immobilier a accepté de jouer le jeu en finançant ce dispositif de podium pour les 58 maisons. Le promoteur a même répliqué ce dispositif sur deux autres chantiers, et il envisage de le systématiser dans tous ses programmes de maisons individuelles en région PACA, voire l’exporter au niveau national.

Lire à ce sujet : l’interview de Jean-Philippe Zeh, directeur technique de la région Provence chez Bouygues Immobilier.

€ Investissement : Les Mazets, Saint-Martin-de-Crau (13310)

Programme immobilier neuf, 58 maisons individuelles
Chef de chantier : COMET PACA – MOA : Bouygues Immobilier
Coût global du matériel : 40 600 € (700 € par podium, main d’œuvre comprise)
Durée du chantier : 5 mois (pose en début de chantier, dépose en fin de chantier)

Conseil + du constructeur

En logement collectif, les trémies de planchers sont obturées en amont par du béton cellulaire. Pour le passage des tuyauteries, il suffit de percer au diamètre avec une scie cloche. Ce carreau de béton cellulaire de 5 à 6 cm d'épaisseur permet de sécuriser les trémies de gaines techniques. Le calfeutrement est impeccable, et en plus, il répond aux normes thermiques.

L’action de la Carsat auprès des maîtres d’ouvrage (MOA)

Depuis plusieurs années, les préventeurs de la Carsat Sud-Est interviennent auprès des maîtres d’ouvrages. « Nous les sensibilisons aux risques et les incitons à adopter des mesures de prévention vraiment efficaces. Au travers de l'analyse des Déclarations Préalables, nous envoyons un courrier avec nos exigences et les thématiques prioritaires. En l'absence de réponse, nous les relançons. Sur le plan opérationnel, nous les rencontrons afin de travailler sur l'intégration de la prévention le plus en amont possible sur trois thèmes principaux » :

  • Les manutentions horizontales et verticales,
  • La protection contre les chutes de hauteur,
  • Le Dossier d’Intervention Ultérieure sur Ouvrage (DIUO).

« À ce jour, la Carsat Sud-Est a ciblé 54 MOA au niveau régional, auxquels nous accordons, en collectif, une attention particulière. Nous formons les MOA, nous valorisons les bonnes pratiques et faisons un suivi de chantier. »

POINT REGLEMENTATION

Afin d'assurer la sécurité et de protéger la santé des personnes qui interviennent sur un chantier de bâtiment ou de génie civil, le maître d'ouvrage, le maître d'œuvre et le coordonnateur en matière de sécurité et de protection de la santé mentionné à l'article L4532-4 mettent en œuvre, pendant la phase de conception, d'étude et d'élaboration du projet et pendant la réalisation de l'ouvrage, les principes généraux de prévention énoncés aux 1° à 3° et 5° à 8° de l'article L4121-2. (L4531-1).

Les trémies de cheminées ou les trappes, pouvant exister dans les planchers d'une construction ainsi que dans les planchers des échafaudages, passerelles ou toutes autres installations, sont clôturés ou obturés (R4534-6).

En savoir plus :

5284 fois Dernière modification le 05 février 2016
Évaluer cet élément
(4 Votes)

Fil d'Actu

COVID-19 et entreprises - Bénéficiez d'une aide financière

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au…

COVID-19 et entreprises - Restez en contact avec le service Tarification de la Carsat Sud-Est

En raison de l'état d'urgence sanitaire, les services de la Carsat sont actuellement fermés.

Abonnez-vous à la lettre d’informations 3 Minutes – Ameli.fr

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

s'abonner

Le Saviez-vous

Votre salarié a un arrêt au-delà de 6 mois ? Les démarches à suivre…

En cas d'arrêt de travail, l'employeur doit transmettre une attestation de salaire à la CPAM du salarié via le signalement d'arrêt DSN ou l'attestation de salaire dématérialisée sur Net Entreprise.

Les clés pour un signalement en DSN réussi !

1. Je vérifie la fiabilité du numéro de sécurité sociale de mon salarié dans le bilan d’identification des salariés. Dans votre tableau de bord, vous trouverez une rubrique intitulée « contrôle de l’identité des salariés » puis « accédez au bilan de traitement ». Pour plus d'informations.

Attestation de salaire AT-MP : taux forfaitaire de cotisations

Pour les arrêts de travail AT-MP débutant à compter du 2 janvier 2015, le taux forfaitaire de cotisations à appliquer dans la colonne « part salariale à déduire du montant brut » est de 21% - Décret n° 2014-953.

Le kiosque

Référence DT 140

Référence ED 6393

Référence fiche_pratique_covid_19_maitres_doeuvre

Référence fiche_pratique_covid_19_coordonnateurs_de_securite_et_de_protection_de_la_sante

Référence Complément à la note technique sur les masques

Référence fiche_maitres_douvrage_exploitants_covid19

0
Partages