logos am carsat sud est

Charcuterie de Thoard : quand les patrons se décarcassent

  • 23 janvier 2015
Charcuterie de Thoard : quand les patrons se décarcassent

Un arrière de bœuf, c’est 110 kg. Un veau entier : jusqu’à 170 kg... Qui n’a pourtant vu, au petit matin, un boucher ou son livreur, une carcasse sur le dos... À la charcuterie de Thoard, c’est un tout autre univers qui attend le visiteur.

Un catalogue de bonnes idées

Cette entreprise fournit en viandes les grandes surfaces et les boucheries de son secteur. Elle fabrique aussi des charcuteries réputées. L’an passé, les dirigeants ont décidé de quitter les abattoirs où ils étaient historiquement implantés, pour construire une unité moderne plus conforme à leurs exigences. Une surface de 650 m² où la manutention assistée règne en maître. Un véritable catalogue de bonnes idées :

  • rampe télescopique pour le déchargement des camions,
  • réseau aérien à deux rails pour le transfert des pièces de viande depuis le quai de réception jusqu’aux chambres froides et aux tables de découpe,
  • rampe d’affalage avec décrochage gravitaire et remontée mécanique,
  • système aérien de pesée,
  • balance au sol, sans dénivelé, pour la pesée des chariots,
  • équilibreur de suspension pour la scie circulaire,
  • écarteur pneumatique pour la refente vertébrale,
  • potence motorisée pour le panier de cuisson.

Limiter les efforts physiques

charcuterie thoard photo1Aux manettes de l’entreprise, deux co-gérants : Christian Martel et Patrick Pelagio, et leurs proches, car épouses et fils sont aussi à la manœuvre.

« Pour nos employés comme pour nous-mêmes, nous voulions une unité dans laquelle on travaille bien, commente Marie-Claude Martel, et avec le minimum d’effort physique. Nous passons en moyenne dix tonnes de viande par semaine, et la manutention assistée s’imposait. Nous avons simplement poussé la logique jusqu’au bout. Avec les équipements mis en place, le personnel n’a pas de charges lourdes à porter. Le réseau de rails et ses nombreux aiguillages desservent toutes les pièces. Pour la refente des carcasses, les employés peuvent opérer seuls. Ils n’ont plus à s’y prendre à deux, et cela limite à la fois les efforts physiques et les risques de coupure. Nous avons aussi installé deux balances, pour limiter la circulation des carcasses. »

Gain de temps, de rendement, et moins de pénibilité.

Concilier ergonomie et parts de marchés

En plus de ses activités de découpe et de négoce, l’entreprise fabrique des charcuteries. « Nous utilisons un gros panier de cuisson, qui pèse jusqu’à 600 kg. Il est manœuvré, sans effort humain, par une potence motorisée. Notre métier n’est pas des plus faciles, concède Marie-Claude Martel, mais les systèmes de manutention assistée ou automatisée peuvent heureusement nous simplifier la tâche. Profitons-en. Ces équipements ergonomiques vont nous permettre d’accroître notre rendement. Nous avons déjà augmenté les volumes de viande découpée et de charcuterie fabriquée, et sommes persuadés que ces investissements nous ouvriront rapidement de nouveaux marchés. »

À la lumière du jour

Les gérants de l’entreprise ont conçu un espace fonctionnel, mais aussi convivial. À l’exception des chambres froides, toutes les pièces reçoivent la lumière du jour et sont séparées par de grandes baies vitrées.

« On ne se sent pas enfermé et on voit où en sont les collègues. » ajoute Marie-Claude Martel. Même les portes battantes sont équipées de grands hublots. Une précaution utile lorsque des carcasses de plus de 100 kg peuvent arriver en face.

Une vision globale

L’entreprise s’est aussi dotée d’un système de régulation thermique, de prises électriques IP 66, de caniveaux inox avec pente incorporée et caillebotis crantés, de hottes aspirantes asservies à la mise en route des appareils de cuisson, de chariots roulants, d’une armoire ventilée et fermée, avec bacs de rétention pour les produits de nettoyage, et d’un poste de nettoyage avec enrouleur automatique et lance basse pression.

Accompagnée par la Carsat Sud-Est, La charcuterie de Thoard est une belle conception qui mise sur la prévention des risques au travail. Une réalisation industrielle remarquable en région rurale, à mettre au crédit d’une équipe entreprenante et dynamique.

Pour en savoir plus sur les offres de financement de la Carsat Sud-est, rendez-vous sur la page Bonus.

3998 fois Dernière modification le 18 février 2016
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Fil d'Actu

COVID-19 et entreprises - Bénéficiez d'une aide financière

Pour aider les entreprises de moins de 50 salariés et les travailleurs indépendants à prévenir la transmission du COVID-19 au…

COVID-19 et entreprises - Restez en contact avec le service Tarification de la Carsat Sud-Est

En raison de l'état d'urgence sanitaire, les services de la Carsat sont actuellement fermés.

Abonnez-vous à la lettre d’informations 3 Minutes – Ameli.fr

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

s'abonner

Le Saviez-vous

Votre salarié a un arrêt au-delà de 6 mois ? Les démarches à suivre…

En cas d'arrêt de travail, l'employeur doit transmettre une attestation de salaire à la CPAM du salarié via le signalement d'arrêt DSN ou l'attestation de salaire dématérialisée sur Net Entreprise.

Les clés pour un signalement en DSN réussi !

1. Je vérifie la fiabilité du numéro de sécurité sociale de mon salarié dans le bilan d’identification des salariés. Dans votre tableau de bord, vous trouverez une rubrique intitulée « contrôle de l’identité des salariés » puis « accédez au bilan de traitement ». Pour plus d'informations.

Attestation de salaire AT-MP : taux forfaitaire de cotisations

Pour les arrêts de travail AT-MP débutant à compter du 2 janvier 2015, le taux forfaitaire de cotisations à appliquer dans la colonne « part salariale à déduire du montant brut » est de 21% - Décret n° 2014-953.

Le kiosque

Référence DT 140

Référence ED 6393

Référence fiche_pratique_covid_19_maitres_doeuvre

Référence fiche_pratique_covid_19_coordonnateurs_de_securite_et_de_protection_de_la_sante

Référence Complément à la note technique sur les masques

Référence fiche_maitres_douvrage_exploitants_covid19

0
Partages