logos

Accident grave d’un salarié par écrasement entre un camion et un quai

  • 03 octobre 2017
Accident grave d’un salarié par écrasement entre un camion et un quai copyright : Stéphanie Coste - Carsat Sud Est

Un salarié de 39 ans, chauffeur de camion poids lourd, a eu un accident grave cet hiver dans notre région. Cet accident nous rappelle  l’importance de la sécurisation des quais et des options sur camions à intégrer lors de l’achat ou de la location de camion pour éviter ce type d’accident. Cette démarche nécessite en premier lieu de prendre conscience des risques liés à l’exploitation des quais, puis de s’organiser pour évaluer les risques et enfin de mettre en œuvre les mesures de prévention adaptées.

Les Faits

Hiver 2017. L’entreprise de transport affrétée de marchandises  effectue la livraison d’un entrepôt. Le chauffeur vient se mettre à quai pour décharger la marchandise. Il s’agit de quais ouverts, dépourvus de tout équipement de sécurité comme le fera apparaitre par la suite l’analyse d’accident.

Une fois le déchargement  effectué, le chauffeur avance son camion, et s’arrête deux ou 3 mètres devant le quai afin de descendre du tracteur pour aller refermer les deux portes arrière.  Au moment où le chauffeur se trouve à l’arrière de son véhicule, le camion se met à reculer et vient heurter la tête et le tronc du conducteur qui se retrouve coincé  entre le camion et le quai.

L’agent de quai de l’entrepôt intervient de suite en montant dans le tracteur afin d’avancer le camion pour libérer le salarié qui était pris au piège.

L’analyse

L’analyse de l’accident de travail a été réalisée sur le lieu de l’entrepôt et au siège de l’entreprise de transport. Les éléments recueillis lors de l’analyse mettent en évidence les principaux éléments suivants :

Le frein de parc du tracteur : Le chauffeur a avancé le camion de deux ou trois mètres et a positionné le tracteur du camion sur une cassure de la pente devant le quai. Le chauffeur est descendu du tracteur sans mettre le frein de parc, et celui-ci a reculé quelques secondes après.

Lors de l’ouverture de la porte du tracteur sans mettre le frein de parc, une alarme retentit afin de signaler au chauffeur qu’il a oublié le frein de parc.

La zone de transbordement (quai) : L’entrepôt n’avait pas mis en place les éléments techniques pour sécuriser ses  quais afin de supprimer les trois risques liés à son exploitation : chute de hauteur, écrasement entre le quai et un PL en phase de recul, risque lié au départ intempestif et au glissement de la remorque lors de son chargement.

Protocole de sécurité : Un protocole de sécurité avait été établi entre les deux entreprises mais ne correspondait pas à la réalité du terrain.

Les mesures de prévention

Plusieurs mesures de prévention ont été demandées, soit par voie d’injonction soit par courrier, auprès des deux entreprises concernées. Les principales mesures de prévention sont les suivantes :

Pour l’entrepôt

Mise à jour du document unique et de l’évaluation des risques professionnels pour intégrer l’ensemble des opérations en lien avec l’exploitation des quais.

Mise en sécurité des 8 quais de l’entrepôt :

  • pont de liaison dont les mouvements sont asservis à la présence du camion à quai pour supprimer le risque de chute de hauteur  ;
  • zone refuge d50 cm pour supprimer le risque d’écrasement ;
  • guide roue pour faciliter l’accostage des poids lourds et assurer la circulation en sécurité des piétons au sol entre deux véhicules- dispositif de blocage des poids lourds à quais afin de supprimer le risque de départ intempestif.

Le groupe, propriétaire de l’entrepôt ou a eu lieu l’accident, a pris conscience de l’intérêt de procéder à un audit complet de ses autres sites afin de planifier la mise en sécurité des quais.

Pour l’entreprise de transport

Mise en place d’une organisation opérationnelle, des outils associés,  pour effectuer  l’accueil prévention  des nouveaux chauffeurs et pour former les tuteurs.

Pour en savoir plus :

Dossier « Sécurisation des quais : une palette de solutions » pour découvrir les témoignages d’entreprises sur la mise en sécurité des quais et pour télécharger les guides d’aides à l’évaluation des risques quais ouverts–quais fermés.

Dossier « Les ateliers de la prévention Transport et Logistique » pour télécharger les outils opérationnels prévention  pour accueillir les nouveaux arrivants.

Dossier « L’offre T-Tutorat de l’OPCA Transports et Services » pour former les tuteurs dans le TRM  intégrant un module de prévention.

Consulter également la page INRS dédiée au Transport Routier de Marchandises.Consulter également la page INRS dédiée au Transport Routier de Marchandises.

1106 fois
Évaluer cet élément
(3 Votes)

Fil d'Actu

Les Matinées employeurs sont de retour !

La lombalgie liée au travail a de nombreuses conséquences : arrêt de travail, absentéisme et souffrance pour le salarié ;…

Déclaration Commune, lancement de la charte Qualité de Vie au Travail en Provence-Alpes-Côte d’Azur

La démarche Qualité de Vie au Travail (QVT) vise à développer la sécurité des parcours professionnels tout au long de…

Abonnez-vous à la lettre d'informations

Tenez-vous informés de toutes les nouveautés en vous abonnant à nos newsletters.

Le Saviez-vous

Compte en ligne « AT/MP » sur net-entreprises.fr : pour simplifier les démarches et mieux gérer la prévention des risques professionnels

Accessible depuis net-entreprises.fr, le compte accidents du travail et maladies professionnelles (AT/MP) est un service en ligne ouvert à toutes les entreprises cotisantes à la branche risques professionnels du régime général de la Sécurité Sociale.

Le CSE (comité social et économique) : rôle, fonctionnement et mise en place

Les ordonnances Macron du 22 septembre 2017 (ordonnance 1386), dans le cadre de la réforme du Code du travail, créent le comité économique et social (CSE). Il remplacera les représentants élus du personnel dans l'entreprise.

Synergie : L’outil pédagogique au service de la sécurité en entreprise

L’Inrs a réalisé l’importance d’informer et de former les nouveaux arrivants (embauchés, apprentis,  stagiaires) à la santé sécurité au travail. Les risques sont importants et les chiffres parlent d’eux même (15% des accidents graves et mortels se produisent au cours des 3 premiers mois d’embauche).

Le kiosque

Référence ED 6309

Référence ED 6296

Référence ED 6071

Référence DT08-030-17DE

Référence DT08-112-18A

Référence DT08-032-17A

0
Partages